SNCM: Vers un nouveau départ ?

Le Corse devrait être le premier navire remplacé
Le Corse devrait être le premier navire remplacé

Pour survivre la SNCM doit d'abord licencier et vendre des navires pour pouvoir se développer et penser à meilleur avenir en obtenant la nouvelle DSP. Une consigne est d'ordre du jour, restructurer pour mieux développer


Remplacer et moins de personnel pour mieux repartir ?


Aujourd'hui, la SNCM compte 1400 personnel navigants, trop au goût des actionnaires.

Ceux-ci on adopté le 20 juin un plan de restructuration prévoyant  plusieurs mesures imprtantes au sein de la compagnie dont la supression de 515 emplois ( dont 415 en 2014). Mais ces départ devrait être des non renouvellment de CDD, non renouvellement de départ dà la retraite pour la plupart.

De plus, les deux navires les plus anciens de la flotte actuelle (Méditerranée et Corse) devraient normalement être vendu assez rapidement tout comme le Napoléon Bonaparte trop gourmant en personnel et carburant. La vente du Danielle Casanova est envsagée mais pas certaine.

Un nouveau départ avec un nouveau nom ?


Pour reconquérir des parts de marché, Marc Dufour prévoit une nouvelle image pour sa compagnie avec comme changement important: un nouveau nom. Le nom SNCM serait remplacé par VIA CORSA (nom déjà utilisé pour une filiale de la compagnie destinée aux séjour en Corse) uniquement sur les lignes corses dans quelques années voir quelques mois . Le directeur de la SNCM a également annoncé que les lignes de Toulon et Nice devrait finalement être maintenue. Enfin, les lignes sur le Maghreb devraient connaitre un fort développement.

Une chose est quasi-certaine, la  flotte de la SNCM sera composée de 8 navires (9 auparavant) mais avec des nouveaux navires plus rapides ce qui va permettre de garder un nombre de rotations équivalent

Écrire commentaire

Commentaires : 0