#1: On s'inspire du Mexique ?


Daniel Berrebi, actuel propriétaire de Baja Ferries, qui avait acheté le Monte Cinto en 2010, propose de reprendre la SNCM, à la condition d'un dépot de bilan de la compagnie pour ainsi éviter les 440 millions d'euros d'amende de l'Europe pour des subventions jugées illégales. Dans une interview pour Le Marin, il dévoile les grandes lignes de sont projet.

Ainsi, il prévoit de recentrer la compagnie, qui devrait changer de nom, sur les lignes du Maghreb. Selon lui, l'Afrique du Nord est un grand marché, qui est aujourd'hui affaibli par les lignes italiennes, comme celle de la Cotunav entre Genova et Tunis mais aussi de l'Algerie Ferries entre Genova et l'Algerie qui sont beaucoup plus dynamiques que celles de Marseille. De plus, un projet plusieurs fois étudiés, l'ouverture d'une ligne depuis Sète vers le Maroc. Après la liquidation de la Comonav, aucune compagnie ne desservait le Maroc. Par la suite, Grandi Navi Veloci a assuré et assure toujours des traversées. Ainsi, le Danielle-Casanova serait affecté entre Marseille et l'Algerie et la Tunisie, et ne plus naviguer sur la Corse. Quant au Méditerranée, il pourrait assurer les nouvelles traversées vers le Maroc.



Le Monte d'Oro serait remplacé mais pas dans l'immédiat
Le Monte d'Oro serait remplacé mais pas dans l'immédiat

Avec la perte de deux navires sur la Corse, Daniel Berrebi prévoit de laisser tomber les lignes entre Toulon, Nice vers la Corse. Ces lignes qui ne sont rentables qu'en saison, comme par exemple, le Corse qui n'est exploité que deux mois par an, doivent être abandonnées selon lui. Celles-ci, qui depuis ectte année ne sont plus subventionnées par l'aide sociale ne seraient plus que desservies par la Corsica Ferries, qui retrouve un monopole entier, qu'elle n'a jamais connu. C'est pourquoi si ce projet venait à se concrétiser, le Corse devrait être revendu avant la saison prochaine. Sur les lignes de Marseille, l'affrètement de l'Excelsior ne serait pas reconduit et donc restitué à la GNV.  De plus, à l'exception des cargo-mixtes qui ne devraient pas changer, il n'y aurait plus de rotations supplémentaires. Seul le Monte d'Oro pourrait être remplacé, dans quelques années. La SNCM passerait à 1000 emplois avec sur le Maghreb, des équipages français et étrangers mélangés.

Écrire commentaire

Commentaires : 0